Navigation Menu+

Les plantes murales, bien plus vivantes qu’un tableau

Les plantes murales, bien plus vivantes qu’un tableau

Le terme plante murale concerne les plantes pouvant pousser en s’appuyant sur un objet verticale. On retrouve souvent ce type de plante dans les parcs et de nombreuses personnes s’en servent pour décorer leurs jardins.

jardin.jpg

Les plantes murales font parti des plantes les plus recherchées et donc plus coûteuses. Elles ont beaucoup de succès dans les grandes villes et cela est sans doute dû au fait que ce sont d’excellentes éléments décoratifs.

Elaborer sa composition de plantes murales chez son fleuriste

Etant des experts en plante et des spécialistes en décoration, les fleuristes sont à bon droit de connaitre quels types de plantes murales conviendraient à leur clientèle en fonction de l’environnement dans lequel celles-ci se placeront. Naturellement, le client choisira la plante de son choix parmi les différentes plantes murales suggérées par le fleuriste.
Généralement, un répertoire contenant différents types de plantes est mis à la disposition du client pour que celui-ci puisse effectuer son choix, et dans le cas où les plantes souhaitées ne sont pas présentes sur le marché, le fleuriste peut commander chez un grossiste ou un jardinier.

Comment entretenir ses plantes murales ?

Il est important de se renseigner au maximum sur la plante que l’on souhaite avoir chez soi pour pouvoir l’entretenir comme il le faut. Comme tous les autres catégories de végétaux, les plantes murales ne sont pas épargnées des maladies, il est donc essentiel de veiller à ce que ces dernières soit bien sous protections. Pour protéger les plantes murales, deux démarches peuvent être effectuées : on peut soit employer des méthodes artificielles soit pratiquer celles biotiques.

plantes-murales.jpg
Certaines opérations culturales peuvent également être envisagées pour permettre aux plantes murales de se multiplier. Il y a par exemple la technique de bouturage consistant à créer une autre plante à partir d’un fragment de la plante mère. Le greffage est également courant, il consiste à insérer dans la plante un bourgeon venant d’une autre plante.